lundi 28 novembre 2011

Ça y est...

Mon papa nous a quittés il y a quelques jours.

Les funérailles furent intenses mais simples et belles. J'y ai entre autres appris dans l'hommage lu par mon oncle à quel point Ti-loup-des-bois ressemble à mon père au même âge.

Ma mère voulait faire lire au prêtre mon billet sur la sérénité face à la maladie et à la mort; il a tenu à l'inclure dans la cérémonie (je l'ai abrégé pour l'occasion). D'ailleurs, un professionnel de la santé dans la famille m'a fait retirer un bout de phrase: soulager la douleur, ce n'est pas un "petit détail", c'est même primordial, m'a-t-il fait remarquer...

Maintenant la vie reprend tranquillement son cours normal...

2 commentaires:

Julie a dit...

Bon courage, Lucie.

La Belle a dit...

Sincères condoléances