samedi 14 janvier 2012

Capsules sur mes couches lavables

J'ai renouvelé notre stock de couches lavables de La Mère Hélène pour l'arrivée de P'tit Chou. J'ai pris le même modèle que pour Ti-loup-des-bois en 2007: les couches Magik en coton "ordinaire". J'ai aussi pris quelques couches Magik en coton biologique, supposément un peu plus absorbantes; je n'ai pas pris seulement ce modèle car il était plus cher (16$ plutôt que 12,50$; sur un kit complet, ça fait plusieurs dizaines de dollars). En magasin, la vendeuse m'a dit qu'elles étaient identiques à celles en coton ordinaire et je ne les ai même pas dépliées pour vérifier. ERREUR! Elles ne sont pas identiques, leur conception est BIEN MEILLEURE! La partie intérieure y est boutonnée avec des boutons-pression, donc pas besoin d'assemblage après le séchage. De plus, les couches sont plus minces et la partie intérieure, plus longue (on la plie en deux pour la même épaisseur finale), donc elles sèchent plus vite que le modèle "de base". Je regrette de ne pas les avoir manipulées en magasin; je n'aurais acheté que les bio! Le temps d'assemblage et de séchage gagné vaut le surcoût, selon moi... sans compter que c'est définitivement un choix plus écolo, le coton conventionnel étant cultivé à grands coups de pesticides vraiment méchants, souvent à base d'arsenic, rendant les champs dangereux pour les humains après quelques années...

***

J'ai reçu d'une amie des couches en bambou du même fabricant, La Mère Hélène, avant de faire mon achat. Mon amie était très déçue car ces couches avaient énormément rapetissé au lavage, au point d'être inutilisables bien avant la fin de l'intervalle de poids recommandé. Je les ai utilisées un peu quand P'tit Chou était tout petit, mais je les ai moi aussi remisées bien vite. La Mère Hélène a fait un mauvais choix pour son tissu de bambou; ce problème n'est pas généralisé à toutes les couches de bambou car mes Omaïki et Bamboozle n'ont pas rapetissé du tout. Donc, évitez le bambou Mère Hélène seulement. D'ailleurs, mon amie me disait que quand elle avait contacté le fabricant au sujet de ses couches rapetissées, on avait l'air très au courant du problème chez la Mère Hélène. Par contre, on ne m'en a pas parlé en boutique quand on me les a proposées... Je suis un peu déçue de ce manque de transparence. Il me semble que quand on se plante avec un produit, on devrait le retirer ou le liquider en avertissant du défaut (et elles sont quand même utilisables avec de jeunes bébés, donc on pourrait les vendre comme telles); ça ferait mal aux finances de l'entreprise sur le coup, mais ça éviterait la perte de confiance des clientes comme moi...

***

La Mère Hélène offre un service de remplacement des élastiques sur ses couches, pour 3$. Je voulais faire remplacer les élastiques de mes plastiques couvre-couches, qui étaient FINIS, mais ce service n'est offert que pour les couches! Étrange! Une amie à qui j'avais demandé de le faire m'a dit que c'était impossible sans abîmer le plastique. J'ai donc dû remplacer les plastiques couvre-couche, mais quand j'en parle, on dirait que je suis la seule à qui c'est arrié? Que leur ai-je donc fait? Quand aux couches, quand on les fait ainsi réparer par le fabricant, elles reviennent avec les nouveaux élastiques simplement cousus sur l'extérieur de la couche. J'imagine que les défaire pour un véritable remplacement demanderait trop de travail. Le look de la couche réparée est donc moins intéressant, mais bon, ce n'est qu'une couche après tout... Par contre, ça rend la couche plus difficile à mettre à un bébé plus grand. À faire quand bébé est tout petit, que les nouveaux élastiques se "loussent" au lavage à mesure que bébé grandit!

1 commentaire:

couche lavable a dit...

J'utilise moi aussi des couches lavables bio, faites en chanvre ou en bambou... pour éviter toute substance toxique, la peau de bébé étant très fragile.

Stéphanie