lundi 27 décembre 2010

La fameuse et maudite suce

Je suis en train d'écrire un long billet philosophique sur comment, quand on est parent, il faut parfois mettre ses principes de côté pour faire face à la réalité et à quel point c'est difficile quand on est habitué au perfectionnisme et à vivre selon des principes.

En attendant le long billet théorique, voici un exemple directement puisé dans ma réalité concrète de ces jours-ci. La damnée suce. Je déteste les suces. Je trouve ça horriblement laid et je déteste me lever plusieurs fois par nuit pour la redonner à un bambin qui ne peut se rendormir sans elle...

Mais ces jours-ci, je trouve qu'un bidule de silicone qui coûte 5$ et qui me libère 1h30-2h par jour où je n'ai pas à laisser-bébé-téter-pour-qu'il-s'endorme-même-s'il-ne-boit-plus-mais-je-ne-peux-rien-faire-d'autre-arg-maudite-marde, c'est dooooooooooonc pratique.

5 commentaires:

La Belle a dit...

Parfaitement d'accord avec toi!

Manon a dit...

Pratique jusqu'au jour J où c'est plus long et épuisant de retrouver la maudite suce égarée par bébé qui la transporte partout!!!

La Mère Michèle a dit...

Et bien, à mon avis sincère et puisant aux sources même de mon expérience, la suce réussit le mieux, tout de suite après maman, à réconforter le petit enfant dans l'épreuve, la fatigue et quoi encore!

Ça a beau être laid, quand un petit bout de caoutchouc fait tellement de bien....`;o)))

Mamanbooh a dit...

Moi, j'investirais même un petit 10 $ de plus pour en avoir deux de plus!

Mes enfants changeaient même de suce en pleine nuit...

Pourquoi refuser cela à nos enfants!?! Et j'ai continué à allaiter sans problème.

Clo a dit...

Totalement d'accord avec l'usage de la suce dès qu'elle ne compromet plus l'allaitement.

J'ajoute que c'est déjà frustrant pour le papa de ne pas lui donner à boire quand bébé a faim, au moins avec la suce, il peut le réconforter lorsque bébé a simplement besoin de téter...