samedi 11 septembre 2010

Deuxième fois ou nouvelles premières?

À ma première grossesse, j'ai commencé à être un peu tannée d'être enceinte à 39 semaines pile. Mais nous n'étions matériellement pas prêts, entre autre parce que les meubles commandés pour la chambre de bébé étaient très en retard (nous les avons finalement eus quand notre fils avait 3 semaines...), alors pas question d'essayer d'accélérer les choses. En fait, le soir où nous nous sommes dit que le lendemain nous clancherions le ménage pour être ensuite prêts (autant qu'on pouvait l'être), j'ai perdu les eaux. J'ai accouché le lendemain, à 39 semaines et 2 jours. On ne peut donc pas dire que la fin de ma première grossesse m'a paru longue.

Cette fois-ci, c'est différent. J'étais certaine de ne pas dépasser 39 semaines et 2 jours, moment où j'ai accouché la première fois. J'en suis à 39 et 6... Comme la grossesse est physiquement plus difficile, ça fait pas mal plus longtemps que je suis tannée--il suffit de lire mes billets de cet été. Ces derniers jours ont donc été particulièrement déprimants pour moi. Même si ma DPA n'est que demain, je me sens déjà "passée date". Quand la chambre du bébé est prête, les valises de toute la famille aussi, le congélo est plein de repas (commerciaux ET maison; grâce à l'aide de mon chum, j'ai quand même réussi à nous cuisiner un petit peu de réserves maison malgré mon tunnel carpien!), qu'on a de l'eau bouillie de cannée en avance, que le ménage de la maison est fait... on fait quoi?

Après quelques séances de contractions qui arrêtent (je n'ai jamais pris de bain aussi souvent!), je suis tannée, j'en ai vraiment marre de cette attente et de cette incertitude à laquelle mon expérience précédente ne m'avait pas préparée.

Et voilà que je réalise que ce n'est que le début. C'est ma deuxième grossesse, mon deuxième enfant, supposément un deuxième garçon. Mais au fond, TOUT pourrait être tellement différent de la première fois. J'ai décidé de changer ma vision: ce sont de nouvelles premières fois, tout simplement. Et à tous les niveaux! C'est notre premier enfant dans cette maison, ce quartier, cette ville. Notre premier bébé de fin d'été. C'est la première fois que je suis enceinte de plus que 39 semaines et 2 jours. Et nombre d'autres premières nous attendent encore... Or, c'est excitant, une première, non?

J'espère quand même ne pas attendre trop longtemps mais, soudain, je suis de meilleure humeur!

3 commentaires:

Isabelle a dit...

Avec mon deuxième enfant, j'ai réalisé que tout se faisait plus calmement car c'était du déjà vu.

Je pense que c'est une bonne idée (que je n'ai pas eue!!!!) de voir l'arrivée de ce bébé comme tu le fais. Et tu pourras partager ta vision avec L-T, qui sera grand frère pour la première fois. :-)

Mymybelle a dit...

C'est vrai que de juste changer la façon de voir les choses peut nous aider à mieux les accepter. Je comprends parfaitement ce que tu ressens! Mon 1er fils est né à 39 semaine pile. Il a crevé les eaux. Je m'attendais à ce que le 2e se pointe au plus tard à 39 semaine mais non. Il nous a fait attendre 2 jours de plus mais j'ai eu des contractions durant 1 semaine (un peu comme toi). ;) Je te souhaite un bon premier deuxième accouchement! :)

Cristelle a dit...

C'est fou comme on s'attends à ce que nos accouchements se ressemblent et pourtant, ça peut-être tout a fait différent (ça d'ailleurs été une très bonne chose pour moi).

Je ne me suis jamais rendue aussi loin dans mes grossesses ni vécu les contractions mais j'imagine que l'attente doit être épouventable.

Bon accouchement !