samedi 21 avril 2012

Je ne reconnais plus ma société


Quand nos enfants sont petits, comme les miens en ce moment, on leur apprend que les policiers sont leurs amis, qu'ils sont là pour les protéger, que s'ils sont perdus, un policier pourra les aider à nous retrouver.  J'ai été élevée ainsi, dans un Québec paisible.

Depuis quelques semaines, je ne sais plus quoi dire à mon fils quand, dehors, tout enthousiaste, il crie de joie: "Regarde Maman!  Une auto de police!"  Je n'ose plus regarder les nouvelles s'il est dans la pièce, parce que je ne sais pas ce que je répondrai s'il s'exclame "Regarde Maman, la police arrête des méchants!".

Comment pourrais-je expliquer à un enfant de même pas cinq ans que "Non mon grand, la police arrête (et tape sur) des gentils, mais que veux-tu, elle a reçu l'ordre de le faire: ils ne sont pas d'accord avec le gouvernement".  Comment pourrai-je l'expliquer à mes fils quand ils seront ados, ou même adultes?  Comment justifier une telle approche dans une démocratie???  Impossible!

La police sert actuellement le pouvoir, et non la justice.  Je ne reconnais plus ma société.  J'ai peur pour mes fils, pas dans l'immédiat, mais pour leur futur.

1 commentaire:

Hélène M, a dit...

J'ai peur aussi, mais je ne baisse pas les bras. On va se battre pour notre démocratie, et nos enfants se battrons aussi s'il le faut! (quoique je m'imagine mal leur dire qu'ils peuvent se battre quand c'est pour le bien...) ;)