lundi 16 janvier 2012

Est-ce qu'il marche?

Pour Ti-loup-des-bois, la question ne s'est pas posée. Une journée, il ne marchait pas sans support ou aide. Le lendemain soir, il faisait des séries de 3-4 pas seul et le surlendemain, il marchait. À la question "Est-ce qu'il marche?", nous n'avons eu que quelques heures de flou entre le "non" et le "oui". (pour info: il avait 13 mois)

Pour P'tit Chou, c'est différent. Il a passé quelques semaines à faire des petites séries de 3-4 pas seulement, avant d'augmenter à 6-8, puis 12... Pouvait-on dire officiellement qu'il marchait? Je ne sais pas trop! Comme il est bien en-dedans de la "limite de la normalité" pour l'âge du début de la marche (18 mois), ce n'était pas bien grave de ne pas avoir de réponse précise à la question, mais si ça avait été un critère diagnostique, nous aurions été bien confus!

À la veille de ses 16 mois, je pense qu'on peut maintenant dire qu'il marche car il parcourt régulièrement plusieurs mètres et de plus en plus chaque jour, mais comme il est plus rapide à quatre pattes, s'il est contrarié ou pressé, il choisit encore ce mode... Ou encore, il marche à genoux, ce qu'il a aussi fait énormément et qui ne semble pas courant. Il faut dire aussi que P'tit Chou a toujours marché à quatre pattes et à genoux en transportant des objets dans ses mains au besoin (il fallait l'entendre sonner comme un pirate à jambe de bois quand il avait un bloc dur dans une seule main!), alors que son grand frère marchait toujours à mains nues à quatre pattes. Donc, pour mon aîné, marcher debout lui donnait l'avantage nouveau de pouvoir transporter des objets, alors que pour son frère, cette capacité existait déjà et ce n'était donc pas une motivation à marcher debout. Chaque enfant est différent, comme ils disent!

Aucun commentaire: