vendredi 28 mai 2010

Informations périmées sur le diabète gestationnel

Ayant eu un résultat intermédiaire au test de glycémie post-50g de glucose (mieux connu sous le nom de "jus d'orange trop sucré"), je dois passer un autre test pour déterminer si je fais du diabète de grossesse, aussi appelé diabète gestationnel, ou non. En attendant, je cherche des informations sur cette maladie. J'avais trouvé une page intéressante sur Passeport Santé; par "intéressante", la scientifique en moi veut dire bien documentée de références qui me semblent fiables (ex. société des obstétriciens et gynécologues du Canada) et récentes. Or, j'ai aussi parlé de mes nouvelles préoccupations avec un professionnel de la santé que je connais et qui a travaillé dans un centre de formation pour diabétiques pendant plusieurs années. Cette personne m'a sorti les dernières lignes directrices canadiennes sur le diabète, qui datent de 2008. Or, la page de Passeport Santé date plutôt de 2003... et contient nombre d'informations dépassées. Par exemple, on y indique que le traitement du diabète de grossesse est controversé; or, depuis 2003, il a été démontré en 2005* que le traitement diminue les problèmes de bébé trop gros entraînant une dystocie lors de l'accouchement et des césariennes plus fréquentes.

Il est où, le lien "signaler des informations périmées" sur la page de Passeport Santé?



*Crowther CA, Hiller JE, Moss JR, et al; Australian Carbohydrate Intolerance Study in Pregnant Women (ACHOIS) Trial Group.Effect of treatment of gestational diabetes mellitus on pregnancy outcomes. NEngl J Med. 2005; 352:2477-2486.


MISE À JOUR (13 août 2010): La page de Passeport Santé (lien plus haut dans ce billet) a été mise à jour en juin 2010! Tant mieux!

7 commentaires:

Clo a dit...

C'est donc bien... hum.... comment dire... bizarre (?) que ça ne soit pas mis à jour plus souvent ??? Franchement ! Bravo à toi et ton esprit scientifique ! ;0)

Lucie a dit...

Sutout qu'une femme qui lit que le traitement est controversé (parce qu'il n'y avait alors pas de preuve que ça améliorait la situation du bébé, de la future maman et de l'acocuchement) risque de ne pas vouloir suivre le traitement, qui consiste à un encadrement alimentaire, et si ce n'est pas suffisant insuline et/ou médicaments en plus. Car surveiller son alimentation ainsi (compter tous les glucides, même ceux qu'on considère comme "santé" comme les fruits et les grains entiers...) ce n'est jamais plaisant. Mais si on sait qu'au moins c'est prouvé que ça améliore la santé du bébé et que ça réduit les risque d'accouchement compliqué, on sait au moins qu'on ne le fait pas pour rien, c'est plus encourageant!

J'attend les résultats de l'autre test sans trop d'optimisme, mais j'espère quand même ne pas devoir tout compter. Il reste que ça me dit que mon corps rushe, alors j'ai décidé de laisser faire les sucreries (de toute façon on vient de passer un marathon d'anniversaires dans mon entourage, alors j'ai mangé des desserts pour plusieurs mois!) et de ne pas exagérer sur les autres glucides, même si on ne me l'impose pas...

tarzile a dit...

Félicitations, j'apprends la nouvelle aujourd'hui.

Lucie, j'avais reçu un diagnostic de diabète en 1994. Le feuillet que m'a remis la diététicienne de Sainte-Justine datait des années 70 alors...

Isabelle Brabant, une sage-femme, recommandait de faire les tests sanguins après avoir mangé ce que tu manges normalement le matin. Elle disait que ça éliminait les faux positifs.

J'ai suivi les consignes à la lettre, j'ai pris très peu de poids car je marchais beaucoup. Ce n'est pas si mal, c'est juste un peu plate.

Bonne chance, mais toi qui aime les légumes, ça devrait bien aller. Les légumes, c'est pas trop riche en glucide.

Si jamais tu as un résultat positif, je te suggère de dresser ton journal alimentaire (quantités détaillées surtout) pendant une semaine AVANT de rencontrer la diététicienne. Ça va t'éviter les conseils flous et les questions du genre : En buvez-vous comme ça, du lait, pendant que la personne agite un morceau de plastique blanc devant tes yeux. J'avais beaucoup apprécié d'avoir un document à lui remettre et de pouvoir leur dire : c'est écrit là! Disons qu'ils sont plus habitués d'éduquer les gens qui ne sont pas très rompus à la bonne alimentation...

Mais je parle comme si ton test es positif. Il sera peut-être négatif.

Lucie a dit...

Tarzile, bonne idée le journal. C'est mon genre :-)

Je ne suis pas trop inquiète si jamais je dois rencontrer l'équipe de formation sur le diabète, d,après ce que mon ami m'a dit ils aiment ça tomber sur quelqu'un d'allumé et de bien renseigné...

Pour les légumes, c'est vrai que j'aime ça, mais les diabétiques doivent faire plus attention que les autres ex: le maïs et les petits pois contiennent beaucoup de glucides... Donc, c'est quand même plus restrictif.

En tout cas, j'en aurai bientôt le coeur net... comme j'ai dit, je ne suis pas très optimiste vu le résultat du 1er test (mon résultat était à un cheveu de la norme à partir de laquelle il n'y aurait pas eu besoin de 2e test pour poser le diagnostic...) et je veux faire attention de toute façon, car les enjeux sont gros, pas juste pour la grossesse et mon bébé, pour ma santé à long terme aussi!

Lucie a dit...

Finalement, agréable surprise, après le 2e test, je ne fais pas de diabète et même pas d'intolérance au glucose (qui est "une coche en-dessous" du diabète). Je suis très contente!

tarzile a dit...

Que je suis contente pour toi!

Je suis contente d'apprendre qu'ils aiment (enfin) rencontrer des clientes allumées car en 1994, ce n'était pas le cas.

Cependant, j'avais eu affaire à quelqu'un qui était sur le bord de la retraite et elle avait l'air de quelqu'un qui comptait les secondes. Elle voulait être sur le pilote automatique, ce que je n'accepte jamais d'aucun fournisseur de services.

Et je n'ai pas parlé de l'endocrinologue qui m'avait donné un conseil, un seul : Portez un casque quand vous faites du vélo. Trop drôle.

Ceci étant dit, tu vas pouvoir filer à ton rythme, sans cette inquiétude. On sait qu'on fait bien, mais il y a toujours un petit doute.

Bref, je suis contente pour toi!

Marie l'urbaine a dit...

Je n'avais pas vu passer ce billet !
Ouf, soulagée pour toi ! Ce peut être vraiment dur, le diabète gestationnel (avec insuline, dans mon cas !). J'en aurais long à raconter. Et moi aussi je suis tombée - surtout en 2005 - sur des gens qui traitaient toutes les patientes comme des nulles qui ne savent pas s'alimenter... J'ai dû exiger qu'on me traite avec respect. Ils ont par contre eu le temps de me faire perdre toute confiance en moi avec leur campagne de peur (toujours en 2005). En 2010, j'avais à mon dossier la naissance d'un beau bb de 7 livres 5 onces, alors ils ont changé d'attitude (et mon 2e pesait 7 libres 6 onces.). Ouf !