mercredi 10 décembre 2008

La mesure et la pesée

Un élément obligatoire du suivi médical de routine des bébés est la mesure de leur poids et de leur grandeur, pour vérifier qu'ils croissent bien.

A priori, pourquoi pas: ce sont des mesures pas invasives et simples...

A posteriori, c'est une autre histoire.

Simple? Mesurer la taille d'un bébé en marquant la position de son talon et de sa tête sur le papier de la table d'examen, pour mesurer entre les deux marques, comporte un risque d'erreur très élevé avec un bébé grouillant... Quand au poids, avec un modèle comme mon fils qui est très grand, 84cm à 18 mois, la balance à bébé n'est plus du tout appropriée. La dernière fois, ses pieds dépassaient et s'appuyaient sur le classeur où se trouvait la balance, donc son poids ne portait pas entièrement sur cette dernière qui indiquait presque 3 lbs de moins que ce que j'obtiens en embarquant sur le pèse-personne avec puis sans lui...

Pas invasif? En soi non, mais quand le médecin (souvent, un résident) décide de s'inquiéter pour changement de courbe de croissance suite à ces mesures imprécises et ordonne des visites médicales supplémentaires et des tests comme des prises de sang, ça devient invasif...

Nous avons eu de la chance. Une résidente a accepté de re-mesurer Ti-loup-des-bois à ses neuf mois quand nous lui avons dit que ça ne se pouvait juste pas qu'il n'ait pas grandit depuis trois mois. Effectivement, à la re-mesure, il avait pris 2,5 cm... Une de mes amies était tombée sur une résidente beaucoup plus bornée, qui non seulement n'avait pas voulu reprendre la mesure de sa fille ("ben là on ne se fiera pas sur les pyjamas qui ne font plus quand même!"), mais avait enclanché un processus d'investigation médicale pour voir pourquoi la petite ne grandissait supposément plus. Une semaine plus tard, chez le pédiatre, elle avait pris plus de 2 cm et le pédiatre arrêtait le processus... beau gaspillage de ressources médicales!

Nous avons encore eu de la chance quand la balance-qui-n'était-plus-appropriée indiquait que notre fils n'avait pas pris de poids dans les 4 derniers mois. La résidente n'a pas jugé nécessaire de le re-peser, mais au moins elle ne s'est pas inquiétée non plus, puisqu'il avait grandi et qu'il se développe bien en général. J'ai lu sur plusieurs blogues des histoires de médecins qui capotent vite dès qu'un enfant semble prendre moins de poids qu'une courbe de croissance donnée... j'étais contente que notre résidente ne sonne pas l'alarme, surtout que je ne croyais pas du tout au poids qu'elle avait mesuré!

C'est bien beau suivre des protocoles, mais être un professionnel c'est aussi savoir quand le protocole ne s'applique plus. Pour ces mesures et pesées, je trouve qu'ils y tiennent parfois trop à leur protocole (pas question de mesurer la taille debout avant 2 ans, même si l'enfant se tient debout avant...)... En fin de semaine, lors de notre visite à l'urgence, les infirmières du triage avaient la même vision que moi de la pesée et j'en étais bien contente. "Il est capable de se tenir debout? On va prendre le pèse-personne..." Résultat: 1.8 kg de plus qu'il y a trois semaines... Et cette fois-ci, j'y crois!

1 commentaire:

Anne-Lise Nadeau a dit...

Oh lala! Ces fameuses mesures et ces fameux "standards"!

Une chance que le pédiatre de mes bébés n'est pas trop accroché à cela, car on serait encore à l'hôpital (et on ne serait pas sortis depuis un an et demi!). Mon garçon ne grossit pas vite... Heureusement, le doc a décidé qu'on le laissait suivre sa propre courbe.

Tant mieux si ton petit loup évolue bien... Après tout, il donnera bien une bourrée à l'adolescence comme la plupart des enfants! :-)