mercredi 9 avril 2008

Une maladie méconnue

Dans ce billet, je veux vous présenter une maladie infantile méconnue, mais très courante: l'érythrodermose pastabolognesis aigue.

Cette maladie affecte principalement la peau. Lors des épisodes, la peau du visage et des mains de l'enfant prend une coloration rouge-orangée. D'autres parties du corps peuvent aussi être affectées, en particulier les bras, le cou et le cuir chevelu. Pour faire disparaître ce symptôme, une débarbouillette d'eau suffit souvent; un bain peut être nécessaire dans les cas extrêmes. Bien qu'il n'y ait pas d'urgence, il faut traiter assez rapidement si on ne veut pas que la coloration apparaisse aussi sur la peau des autres personnes en contact avec l'enfant. Les vêtements portés lors de l'épisode devront habituellement être lavés sans tarder.

Cette maladie affecte surtout les bambins, mais aussi certains enfants plus âgés et même exceptionnellement quelques adultes. La gravité des épisodes tend à diminuer avec l'âge, mais pour les enfants, des circonstances très excitantes peuvent intensifier les symptômes. Les épisodes commencent généralement chez les enfants quelques mois après l'introduction des aliments et surviennent lorsque l'enfant mange certains aliments en particulier, notamment le macaroni aux tomates, la lasagne ou le spaghetti à la sauce bolognaise...

Le film québécois Horloge biologique présente d'ailleurs une scène mémorable d'épisode d'érythrodermose pastabolognesis aigue chez un bébé (sans toutefois identifier la pathologie); si vous avez vu le film, vous vous souvenez probablement de la scène grâce à la chanson: "spapa-spapa-spapa-spapa-spapa-spapa-spaghetti..."

3 commentaires:

Sophie a dit...

Il existe aussi une maladie assez proche, l'érythrodermose gatochocolasis, qui a tendance à se manifester surtout lors de l'anniversaire de l'enfant. J'en ai été témoin une fois, et c'est assez épeurant. La conduite à tenir est semblable à celle que tu décris.

Lucie a dit...

Ah oui, j'en ai entendu parler... Je sens que mon fils n'y échappera pas!

Carotte a dit...

Excellent ton billet ;-)