lundi 29 août 2011

Les petits caractères

Dans mon dernier billet sur les cahiers d'activités, j'ai failli mentionner au bas que:

Ce billet n'est pas une commande ni une commandite. J'ai spontanément décidé d'écrire au sujet des produits, services ou événements mentionnés et je n'ai reçu de leurs fabricants ou distributeurs aucune rétribution ni compensation, ni biens, ni argent, pour l'écrire.

J'essaie de trouver une façon d'indiquer clairement que mon contenu vient de moi, sans influence commerciale. Qu'en pensez-vous?

Je fais ce test car il n'est pas impossible qu'un jour j'accepte un produit gratuit ou une invitation à un événement, par exemple. Je sais qu'il existe même des opportunités de billets rétribués pour les blogueuses répondant à certains profils. Si ça devait arriver, il serait important pour moi que ça reste exceptionnel, car je déteste voir des blogues que j'aime lire se transformer en supports à pub et en plogues répétées (j'ai des exemples en tête que je ne nomme pas par politesse! Personne dans mes amies proches, mais d'autres blogues que je lis) et je ne veux pas que ça m'arrive. Tout billet à caractère commercial serait clairement identifié.

Est-ce que ça serait trop lourd d'ajouter un tel avis à chaque billet, commercial ou non? J'ai beau l'écrire en petit, il sera tout aussi lisible dans les agrégateurs de flux... C'est évidemment la façonde faire la plus claire que d'identifier chaque billet, mais en plus de la lourdeur, j'ai peur que ça amène les avertissements sur d'éventuels billets commandités à passer inaperçus. Or, il serait important pour moi que ça soit clair. D'ailleurs, c'est maintenant la loi aux États-Unis, le saviez-vous? Ça le sera probablement ici aussi éventuellement--et en attendant, je suis hébergée par un fournisseur américain...

Vos commentaires sur le sujet sont les bienvenus!

2 commentaires:

Mamanbooh a dit...

Pertinent, comme toujours!

Quand j'accepte de parler d'un produit et/ou d'une activité reçus gracieusement, je le mentionne toujours en petits caractères moi aussi.

Sinon, parfois, je parle d'un produit ou d'une coup de coeur comme ça, parce que je l'aime et que je l'apprécie, point.

Si le contraire se produisait, je me permettrais aussi de le dire.

Je n'ai pas un code d'éthique, mais j'y pense et je remets en question certaines de mes actions passées.

Amélie a dit...

Très pertinent! Ma suggestion, pour alléger le texte en général: un avertissement en permanence sur le blogue (dans la marge à droite, par exemple) que tes billets ne sont pas commandités, sauf indication contraire. (Sur mon blogue, j'ai un icône "Blog With Integrity".) Ensuite, si jamais tu acceptes d'écrire un billet commandité (pour une entreprise ou un produit que tu aimes), tu le dis au début du billet.