mercredi 11 août 2010

Livre: Bien vivre l'allaitement

Je dois une fière chandelle à mon amie Marie l'urbaine, par qui j'ai connu le site et le livre Bien vivre l'allaitement, que je recommande chaudement à toutes les futures et nouvelles mamans, même quand ce n'est pas leur premier allaitement!

Lors de ma première grossesse, j'avais "tout" lu sur l'allaitement. J'avais parcouru en entier les sites de la Ligue La Leche et de Nourri-Source. J'avais lu un livre publié par la Ligue La Leche, prêté par une amie qui me précédait de quelques mois dans l'aventure de la maternité. Elle m'avait avertie que ce livre était "bien, sans plus". Même si mon expérience d'allaitement a très bien été, je suis devenue au fil des mois très sceptique face à ces ressources classiques dont plusieurs énoncés ne collaient pas du tout avec ma réalité. Par exemple, je me rappelle avoir lu dans les "mythes et réalités de l'allaitement": "Mythe: Allaiter est fatigant pour la mère. Réalité: ce n'est pas fatigant car il faut être assise ou couchée pour allaiter." Désolée, trois ans plus tard, je ne retrouve pas où j'ai lu ça, mais je ne l'invente pas! J'ai encore envier de crier!!!! Ce n'est pas d'avoir bébé au sein qui est si fatigant. C'est d'être la seule personne à pouvoir allaiter notre bébé, et donc d'être de service TOUT LE TEMPS, jour et nuit, pendant des mois! Le nier encourage peut-être quelques femmes à allaiter a priori, mais c'est contre mes principes de ne pas présenter un portrait équilibré quand, oui, des mauvais côtés existent. Et puis, biologiquement, produire du lait est une dépense calorique, donc ça demande de l'énergie, donc oui, c'est fatigant! Vais-je allaiter mon deuxième quand même? OUI! Mais pas en vivant dans le mythe!!!

C'est ce que j'apprécie tant de Bien vivre l'allaitement. Je trouve que ce livre fait bien la différence entre les FAITS (ex. biologie du sein) et les IDÉES (ex. moment du sevrage), et présente des faits qui ne sont pas toujours faciles à trouver (sur la glycémie des nouveaux-nés, sur la lipase dans le lait, sur l'effet sur le lait de différents tests médicaux que pourrait subir une maman pendant l'allaitement). Quant aux idées, ce livre présente généralement un grand spectre de possibilités, sans dicter de conduite à suivre ni émettre de jugement, présentant plutôt tous les choix possibles. Je ne connais pas d'autre livre qui présente à la fois l'allaitement prolongé des enfants qui ne sont plus des bébés sous un jour positif, ET le sevrage comme une étape normale quand pour nous ce n'est plus le moment d'allaiter, peu importe l'âge--l'âge du sevrage étant très variable et étant une pratique culturelle bien plus qu'un fait biologique, informations ethno-culturelles à l'appui! Pas d'autre livre non plus qui admette que si l'allaitement exclusif pour les six premiers mois est l'idéal, donner un biberon de préparation peut être une action salvatrice pour une maman épuisée (et j'en connais une qui se reconnaîtra ici et dont ça a pratiquement sauvé l'allaitement!).

Il s'agit donc d'une bible, rien de moins. À peu près tous les renseigments techniques dont on peut avoir besoin et toutes les informations sur les aspects où on a des choix, PLUS un site web pour bonifier le livre et avoir de l'information à jour quand le livre vieillira. Je lis ce livre depuis une semaine et j'en apprends, moi qui avais pourtant "tout" lu. Et même là où je n'apprends rien, j'aime la perspective des auteures, leur réalisme, leur vision pratique et terre-à-terre tout en restant encourageante même dans les chapitres plus sombres (sur le deuil de l'allaitement, par exemple). On entend souvent parler des "extrémistes de l'allaitement" (comme dans ce témoignage); ici c'est tout le contraire, et pour le mieux, sans toutefois jeter le bébé avec l'eau du bain puisque ce livre contient bien plus d'outils qu'ailleurs pour aider celles qui le désirent à allaiter aussi longtemps qu'elles le désire. Un exploit! Je présentais il y a quelques jours une étude américaine sur le marketing de l'allaitement qui recommandait de toujours présenter l'allaitement comme possible si on élimine les barrières sociales qui lui nuisent, au lieu de simplement parler des bénéfices de santé et culpabiliser les mères qui n'allaitent pas. Ce livre est un grand pas vers l'élimination de nombreuses barrières, dont le manque d'information et l'attitude culpabilisante. Chapeau!

Référence:
Madeleine ALLARD et Annie DESROCHERS. Bien vivre l'allaitement, Hurtubise, 2010, 316 p. Contient une bibliographie et un index.
www.bienvivrelallaitement.com

6 commentaires:

Isabelle a dit...

Ce que j'appréciais de l'allaitement, c'était la grande facilité (tant mieux, dans mon cas!), l'arrêt que ça me forçait de prendre, le contact avec bébé.

Il fallait que j'y pense souvent, à allaiter mes deux enfants aux 2-3 heures pour les premiers cinq mois de leurs vies...

Je suis allée voir leur site web et c'est vrai que le ton est modéré, juste, on sent que c'est fait avec un oeil neutre.

La Belle a dit...

Un beau cadeau à offrir aux futures mamans alors !

Je n'ai pas eu la chance de le lire, mais s'il y a 3ième bébé, je sens que je vais me gâter avec ce livre :-D

Merci pour la critique !

Marie l'urbaine a dit...

Wow ! Quel beau coup de coeur ! C'est un plaisir de lire ton billet, j'imagine ce que ce doit être de lire le livre ! :)

Et merci pour ton cri du coeur en début de billet. Moi aussi, il y a des phrases des livres traditionnels qui me font bondir. Par exemple, comme truc proposé quand on est épuisée, les seins en sang, désespérée : "Allaitez plus souvent et reposez-vous." AYOYE !

... Je me suis reconnue (pour mon 1er... avec ce 2e, mon problème est inverse, j'ose pas commencer le bib... aurait besoin d'une pause, pourtant ! :))

Valérie a dit...

En effet, ce livre est excellent! Nous l'avons à la boutique, et je le recommande à toutes les mamans enceintes qui passent. J'ai vraiment l'impression que ce livre va devenir la bible qui va accompagner une génération de mères!

Marie l'urbaine a dit...

Valérie, ça me donne espoir pour toute cette géé.ration, justement ! :)

Marie-Ève a dit...

Je vais définitivement l'acheter!