vendredi 12 février 2010

Éconotruc et Écolotruc: des chiffres, des lettres et des images

Je pique cette rubrique "Éconotruc" à ma copinaute Mamanbooh! En plus, mon truc permet de réduire les achats et de réutiliser du matériel qu'on a déjà, c'est donc aussi un Écolotruc!

Comme préambule, je tiens à dire que je me demande souvent où d'autres blogueuses prennent leurs idées de bricolages ou d'activités pour leurs enfants. Mon fils n'allant que deux jours par semaine à la garderie, j'aimerais lui proposer à la maison une petite activité une ou deux fois par semaine (pas trop souvent, je tiens aussi à ce qu'il développe son autonomie dans ses jeux, mais de ce côté ça va bien!) mais souvent, à part l'amener jouer dehors (le plus souvent possible), je manque d'inspiration. Je suis donc plutôt fière de ma dernière idée, même si ce n'est qu'un petit rien.

L'autre jour, dans le rayon de bricolage d'un magasin où je voulais acheter des ciseaux à bouts ronds pour mon fils, il m'a demandé intensément une feuille d'autocollants affichée tout près: des lettres. Il faut dire que mon fils adore les chiffres (qu'il a découvert un peu par hasard le jour où il a mis la main sur un jeu de cartes) et les lettres. Comme pour la plupart des mes achats, je me suis demandée si ça valait vraiment la peine de l'acheter. Pour l'intérêt de mon fils, oui! De plus, moi qui cherchais comment décorer le pot de crème glacée où il range ses lettres et chiffres aimantés, ça me donnait une bonne idée qui nous permettrait de savoir tout de suite ce que contient ce pot opaque. Par contre, je n'aime pas acheter des "bébelles" importées de trop loin (souvent la Chine), même un feuillet d'autocollants à 1$... J'ai alors eu un éclair de génie: "Mon grand, on en a des lettres à la maison!"

Je lui ai découpé des lettres et des chiffres dans une circulaire d'épicerie et dans le journal local qui s'en allait au recyclage. Il a collé le tout sur une feuille avec de la colle en bâton. Nous n'avons pas décoré son pot encore, mais il a bien aimé ce bricolage qui l'a occupé pendant plus d'une demi-heure! Il a eu besoin de mon aide à la fin, quand ses doigts pleins de colle l'empêchaient de bien disposer les chiffres où il voulait. Je vais faire des tests avec différentes formes de colle (colle blanche, colle de farine) pour voir ce qu'il manipule le mieux. Ça reste donc perfectible, mais je suis fière de mon coup! Quand il sera plus habile avec des ciseaux, il pourra se découper lui-même ce qu'il veut. J'en profite car dans quelques années, j'ai bien peur de ne plus pouvoir lui passer des découpures au lieu des autocollants...

2 commentaires:

Isabelle a dit...

j'adore les circulaires d'épicerie!!

Avec Sophie, on fait encore des activités avec elles.

1. Maman garde la bonne circulaire, Sophie fait sa liste d'épicerie (elle découpe et colle des images sur une feuille brouillon).

2. On joue aux catégories d'aliments.

3. On fait semblant d'avoir un restaurant (elle compose les menus avec ce qu'elle voit...).

Lucie a dit...

Ce sont de très bonnes idées!!!