lundi 16 mars 2009

Hommage à mon grand-père

Mon grand-père est décédé ce matin.

La maladie d'Alzheimer nous privait déjà de sa pleine présence depuis des années, alors une partie de moi est heureuse qu'il n'en souffre plus.

Par contre, je ne peux m'empêcher de pleurer sa disparition. J'ai tellement de bons souvenirs de mon grand-père apiculteur, ses abeilles et le miel qu'il y avait toujours en abondance chez lui. Sa grande connaissance des plantes et des animaux--il était agronome, nous avions même célébré ses cinquante ans d'agronomie il y a des années, ce qui lui valait d'être "membre à vie" de l'ordre des agronomes... Son diplôme de l'Université de Montréal est signé par Édouard Montpetit (j'ai failli écrire un trait d'union); c'est dire que ses années d'études remontent à loin.

Mon grand-père qui nous coupait des quartiers de pommes "zébrées" (en enlevant partiellement la pelure seulement) le matin, quand nous avions dormi chez lui. C'est fou comme de si petits détails de notre enfance peuvent nous marquer... Mon grand-père qui cuisinait à ses heures, ce qui n'est pas si courant pour un homme de sa génération. Sa soupe aux pois était particulièrement bonne. Il paraît aussi qu'il avait créé un gâteau pour ma grand-mère alors qu'il la courtisait! À cette époque, il allait aussi la voir au chalet de ses parents en Outaouais, en vélo à partir de Lachine. Tout un prétendant!

Mon grand-père qui était aussi bricoleur à l'occasion et qui nous avait fabriqué quelques jouets en bois et le parc (aujourd'hui démoli car évidemment non-conforme) où toute ma génération a dormi, bébé, en visite chez lui. Mon grand-père qui cousait même! parce que ma grand-mère, tricoteuse hors-pair, n'aimait pas coudre. La machine à coudre de sa mère à lui, en bois massif et fer forgé, siégeait dans leur chambre. Quand ils ont cassé maison, ma soeur en a hérité. Elle fonctionne encore!

Mon grand-père grand lecteur, amoureux de la langue française et du Québec. Tiens, je me rappelle ma dernière partie de Scrabble avec lui, en 2003. Peut-être sa dernière à vie; peu après, il avait du mal à faire des casse-tête 24 morceaux.

Mon grand-père qui chantonnait souvent. Sans que personne ne prétende en faire carrière, c'était important dans la famille de chanter et de le faire bien et juste, avec les bonnes paroles. Les feux de camp de mon enfance, au fameux chalet dans l'Outaouais (resté propriété de la famille jusqu'en 2005), étaient de merveilleuses soirées passées à chanter, sans guitare (et bien sûr en mangeant des chips et des guimauves).

Je parle de lui et je vois que plusieurs de mes intérêts me viennent certainement un peu de l'influence familiale... Je me rappelle une fois, quand j'étais adolescente, qu'une tante de ma mère m'avait dit que je tenais de mon grand-père et j'avais apprécié le compliment.

Mon grand-père qui s'en va rejoindre ses parents, quelques-uns de ses frères et soeurs, un de ses fils mort à 5 ans, sûrement des amis et collègues aussi vu qu'il n'était pas jeune. Mais qui nous laisse dans le deuil, surtout sa femme, ma grand-maman, pour qui ça doit être si difficile. J'espère qu'elle restera quand même avec nous longtemps encore.

J'ai eu la chance de connaître un de mes arrière-grand-pères (décédé quand j'avais 10 ans). Mon fils a encore trois arrière-grand-parents vivants et j'espère qu'ils vivront assez longtemps pour qu'il se rappelle d'eux. Pour mon grand-père, c'est trop tard et vu sa maladie, c'est peut-être mieux ainsi. Mais... mais... j'aurais tellement aimé que mon fils connaisse mon grand-père et vice-versa.

Adieu Grand-Papa B. Je t'aime et je vais m'ennuyer de toi. Dis bonjour à tes frères J.-É. et A. de ma part parce que je m'ennuie d'eux aussi et à mon oncle P.-É. que je n'ai jamais connu. Veille sur nous d'en haut, surtout sur Grand-Maman. Sois certain que je vais parler de toi à mon fils pour qu'il sache que tu étais un grand-papa formidable.

4 commentaires:

moi m'aime a dit...

Toutes mes sympathies. Mais tu as fais un très belle hommage à ton grand-papa.

Marie-Michèle a dit...

Je t'offre mes condoléances :( Mon grand-papa est décédé en septembre dernier. J'étais enceinte de 7 mois. Il n'en manquait pas gros pour qu'il voit enfin son arrière petit-fils tant attendu... Ce sont des moments difficiles. Je suis avec toi en pensées.

JulieJulie a dit...

Toutes mes sympathies. Je sais ce que c'est de perdre un grand-père que l'on aime profondément. Ton message est très beau et rempli d'amour.

Marie l'urbaine a dit...

Quel bel hommage ! Je suis très touchée par ce que tu écris. C'est tellement précieux de reconnaître ainsi ce que nos grands-parents ont apporté à notre vie, notre identité. J'aurais aimé le connaître ton grand-papa moi aussi ! :)
Je pense fort à toi
xxx