mercredi 3 décembre 2008

Dans la famille élargie...

Je viens d'apprendre qu'une de mes cousines du côté de ma mère est enceinte. Youppi! Ma grand-mère sera donc arrière-grand-mère pour la deuxième fois, et d'une fille cette fois-ci. Deux ans avant l'arrivée de Ti-loup-des-bois, elle qui est généralement peu expressive nous avait dit qu'elle avait hâte d'être arrière-grand-mère... Comme elle n'est pas jeune et qu'à son âge on peut partir sans préavis, je suis si contente qu'elle l'ait vécu et qu'elle puisse le revivre à nouveau dans quelques mois!

Ça me fait penser aussi à ma grand-mère paternelle, qui adorait elle aussi les enfants. Elle a eu trois arrière-petits-enfants de son vivant, mais je ne sais pas si elle s'en rendait vraiment compte. En tout cas, elle doit être fière quand elle regarde d'en haut, de voir que ses 13 enfants et 35 petit-enfants lui ont donné plus de 25 arrière-petits enfants jusqu'à maintenant... et ce n'est pas fini!

Autre dossier famille élargie: Noël approche. Les questions délicates de où, quand et comment fêter reviennent encore... Nous (ma petite famille et moi) qui aimons fêter dans l'intimité, ce qui pour moi implique d'être chez quelqu'un, avons déjà accompagné la famille élargie pour Noël au restaurant (idée pourrie, le personnel haït travailler à Noël et ça paraît, la bouffe et le service sont mauvais) et à l'hôtel (pourri encore, le buffet était dégueu et un buffet de 500 personnes dans un genre d'entrepôt c'est poche, puis en soirée il y avait bien trop de monde dans les lieux publics de l'hôtel, il fallait absolument consommer pour pouvoir s'assoir au bar ou au resto et les chambres que nous avions à l'hôtel étaient trop petites pour y faire notre petit party à nous, bref on ne savait pas où aller dans cette foule et ce bruit).

Cette année, le repas sera vraisemblablement... dans la cafétéria d'une résidence pour personnes âgées et le dépouillement de cadeaux, dans le 3 1/2 de ces personnes où nous serons ben trop tassés, selon moi, pour avoir le moindre fun (ou même la moindre absence de pas-le-fun). Ça m'énerve que certaines personnes ne montrent aucune flexibilité et doivent absolument inviter PLEIN de monde et faire ça obligatoirement le 24 ou le 25, même quand certains membres de la famille travaillent à ces dates (faire ça à la résidence est en partie pour accommoder quelqu'un de la famille qui travaille à Noël près de là)... J'essaie de me préparer mentalement à rester calme et à créer un environnement pour que Ti-loup-des-bois s'amuse même si je trouve les conditions ambiantes horribles...

1 commentaire:

Byanka a dit...

Arrff, les fêtes!!! Depuis que je suis avec mon conjoint, c'est d'une platitude dans sa famille à chaque année!! Et cette année ça ne sera pas mieux, encore un cl***s de souper au St-hub (on va tout le temps là peut importe la fête) et ensuite on va chez la belle-mère pour pas foutre grand chose à part donner les cadeaux... donc je connais ce que c'est que de ne pas avoir un 24 décembre joyeux (et ils sont loin d'être de party, on dirait qu'il y'en a qui ont déjà hâte de partir aussitôt arriver...)!! En tout cas, j'espère que malgré tout, ton party sera un peu mieux que le mien LOL ^_~!!