mercredi 26 novembre 2008

Jouets en bois

Deux billets aujourd'hui? Je suis en feu! ;-)

J'aimerais juste profiter de la saison de Noël qui approche, avec les sempiternels cadeaux, pour aborder un sujet auquel je pense depuis très longtemps.

Les granos et autres hippies parlent souvent de jouets faits maison pour les enfants ou, à tout le moins, sans être faits maison, de jouets "simples". En bois, en tissu... Et j'ai souvent entendu la réponse suivante: "Oui mais, avec tous les jouets multicolores à piles avec son et lumières auxquels la plupart des enfants sont habitués, est-ce qu'ils vont vraiment jouer avec des jouets maison?"

Hé bien... oui!

Ne vous méprenez pas, mon fils a plus que sa part de bébelles en plastique faites en chine avec et sans sons, lumières et piles. Certains qui me plaisent, d'autres non. Par contre, il a une marraine grano qui lui a offert ses premiers jouets en bois vers ses 4-5 mois, si je me rappelle bien. Et l'écolo en moi était contente qu'elle les lui offre. Des jouets faits à la main et d'une matière renouvelable, c'est merveilleux pour la planète... ET pour fiston!

La photo sera pour une autre fois (ha! ha! ha! HA! HA! HA! je me fais rire avec mon optimisme), mais voici au moins la description du premier jouet en bois de mon fils. Il s'agissait d'un genre de jeu de blocs cylindriques. Chaque cylindre avait un diamètre différent, puisque c'étaient simplement des tronçons de branches de 4 à 10 cm de diamètre. Leur longueur était par contre calculée pour être toujours un multiple (2 ou 3) de la plus petite longueur (me suivez-vous?). Il y a six ou sept cylindres et une pièce en Y, dont la hauteur est aussi un multiple. On peut les empiler et faire de petites constructions (d'où l'importance de calculer les hauteurs!), comme un pseudo-animal dont le Y constitue le panache... Ces blocs sont en bois dur et bien sablés, avec arêtes arrondies, donc pas de danger à la manipulation par bébé. Et fiston les a adoré! Les premières fois où je lui donnais, il faisait une crise quand je lui enlevais plus tard pour quitter la maison ou faire la sieste. C'était alors le seul jouet pour lequel il faisait une crise... J'imagine qu'il aimait la texture du bois, car c'était alors son seul jouet en bois. Vers 1 an, il a aussi eu un trip de ces jouets, les empilant sans relâche avec une patience surprenante et créant des tours qui défiaient presque la gravité...

Sa marraine lui a aussi offert pour son anniversaire un xylophone tout en bois, et assez particulier: il y "manque" des notes selon notre gamme habituelle... de façon à ce que peu importe les touches frappées en même temps, le son soit toujours hamonieux! Le xylophone a fait fureur le jour de sa fête, non seulement avec le fêté mais aussi avec tous les adultes présents, qui voulaient tous l'essayer malgré la frustration que quand on essaie de jouer un air connu, il manque toujours une note... Fiston n'a pas cette frustration et il aime aussi beaucoup son xylophone.



Enfin, il y a quelques temps, lors d'un séjour chez mes parents, mon fils a joué avec une jouet fait par mon grand-père pour ma soeur et moi: la sauterelle à roulette, à tirer, que vous voyez sur la photo. Il est dans une phase où il aime tirer un jouet et cette sauterelle en bois lui a plu tout autant que sa coccinelle "sons et lumières" à roulettes... J'étais émue qu'il joue avec une confection de mon grand-père, surtout que ce dernier soufre maintenant d'Alzheimer grave et n'a jamais vraiment réalisé qu'il était devenu arrière-grand-père, mais c'est un autre sujet! Il reste que ça prouve mon argument: oui, des jouets simples et même faits maison, ça amuse les enfants, même s'ils en ont vu des plus colorés et plus "flashants".

Pensez-y en préparant la liste de cadeaux de vos enfants ou en planifiant vos cadeaux à ceux des autres...

1 commentaire:

Renée-Claude a dit...

Lors d'une formation sur le nouveau programme éducatif des CPE par Martin Liberio, un Montréalais aux origines italiennes complètement passionné par son métier, il disait que les jouets d'aujourd'hui sont "90% jouet, 10% enfant". Autrement dit, l'enfant ne fait que 10% de l'effort, le jouet fait le reste.
Peut-on alors prétendre que les enfants "jouent" ?
Je suis entièrement d'accord avec toi : il FAUT offrir aux enfants des jouets sans lumière et pile. Pour que nos enfants apprennent à jouer véritablement !