mardi 16 septembre 2008

Le langage des signes pour bébés

Pour une introduction très complète du sujet, je vous suggère ce "vieux" billet de Peccadilles. Et pour revenir sur l'introduction de son billet, je me dois d'ajouter qu'ici, c'est le film Meet the Fockers qui a convaincu mon chum de faire ces signes!!! ;-) (il faut avoir vu le film pour comprendre...)

Quand nous commencions les signes, j'avais demandé son avis sur le sujet à une de mes amies qui est orthophoniste. Elle m'avait dit avoir peu d'infos sur les signes de bébé, mais que c'était utilisé pour faciliter la communication avec certains enfants qui ont des problèmes de langage et que ça ne peut pas être néfaste tant qu'on dit les mots en même temps qu'on fait les signes (pour que l'enfant développe la parole aussi). Elle avait conclu en disant qu'elle l'essaierait sûrement avec ses propres enfants, pour voir...

Nous avions donc commencé à essayer de montrer quelques signes à Ti-loup-des-bois vers ses six mois, sans succès. Il faut dire que pour certains signes, nous n'avons pas persévéré très longtemps, vu son manque apparent d'intérêt et la difficulté d'intégrer ces signes dans notre routine. Par exemple, le signe pour "encore" nécessite deux mains. Quand on tient le bol de purée d'une main et la cuiller de l'autre, et qu'on ne peut pas déposer le tout sur le plateau de la chaise haute sous peine que ça se ramasse par terre instantanément, faire un signe à deux mains entre chaque bouchée alors que Ti-loup hurle la bouche grande ouverte pour avoir sa bouchée suivante (il a dès le début ADORÉ manger!)... c'est pénible! Après quelques semaines, j'ai déclaré forfait!

Idem pour le signe de "lait", même s'il ne prend qu'une main. Quand il faut tenir bébé d'une main et de l'autre, un jouet pour lui occuper le regard de façon à ce qu'il soit face au sein (dès qu'il a commencé à manger, et c'est à ce moment que nous avons commencé les signes, Ti-loup a perdu beaucoup d'intérêt pour boire), ou, pire, s'il faut rajouter un biberon (que Ti-loup envoie facilement revoler, puisqu'il ne s'intéresse à peu près pas à boire) dans tout ça, même un signe à une main, c'est trop...

Nous avons quand même continué longtemps avec certains signes: changer la couche, terminé, manger et un peu "lait" aussi, même si ce n'était pas systématique à chaque boire. Chapeau à mon chum qui a continué ces signes tout au long de son congé de paternité, jusqu'au premier anniversaire de fiston, même en l'absence de réponse de celui-ci...

J'étais déterminée à réessayer quand même au prochain enfant. J'aimerais d'ailleurs prendre un atelier de formation pour glaner quelques trucs...

Cette fin de semaine, nouveau développement: alors que nous ne faisons pratiquement plus de signes à notre fils depuis quelques mois, voilà que tout à coup, il agrémente son petit "enta'" ("encore" dans sa langue en développement) du signe "encore" lorsqu'il veut plus d'un aliment! Ça ne pouvait venir que de la garderie...

Hé oui! Son éducatrice utilise les signes! L'équipe du CPE a déjà eu une formation à ce sujet pour travailler avec un enfant "à besoins particuliers", m'a-t-elle expliqué (comme m'avait dit mon amie orthophoniste). Depuis, elle en intègre systématiquement avec tous les enfants!

Trois petites semaines, et voilà que Ti-loup utilise ce signe tout le temps. Est-ce que nos efforts de l'hiver dernier y sont pour quelque chose, ou est-ce seulement qu'il est plus vieux?

Ti-loup-des-bois commençait déjà à communiquer verbalement avec des pseudo-mots, souvent des syllabes venant du mot en question (tô = toast ou auto, ma = fromage, nane = banane...). C'est une énorme amélioration de notre qualité de vie par rapport à il y a quelques semaines: quand il pointait en criant vers le comptoir où on trouve plusieurs morceaux de vaisselle en train de sécher, plusieurs bébelles mises là pour ne pas qu'il y touche et plusieurs aliments pour le déjeuner de toute la famille, c'était difficile de savoir ce qu'il voulait et de lui donner ou d'expliquer pourquoi on ne lui donnait pas... S'il dit "nane" en pointant, je comprends qu'il veut de la banane, il l'a plus vite et crie moins, et tout le monde est plus content. Par contre, dans son langage, "ba" veut actuellement dire bâton, balai, ballon, bas... Alors avec des signes en plus, c'est plus clair. Nous sommes donc tout contents de voir qu'il comprend le principe et qu'il apprend vite quand il voit l'intérêt.

Je ne sais pas si je vaisme donner la peine d'apprendre d'autres signes moi-même pour les lui apprendre, puisqu'il progresse beaucoup verbalement aussi, mais je vais définitivement m'y mettre avec notre prochain enfant. Un enfant qui communique, ça facilite tellement la vie... si ça peut faire gagner quelques mois ou même semaines de compréhension, ça serait merveilleux!

5 commentaires:

Maman Papoute a dit...

Personnellement,la chose qui m'inquiète, est de savoir si ce langage ne risque pas de ralentir le langage parlé. Qu'en penses-tu?

Les opinions semblent mitigés sur le sujet.

Sophie a dit...

J'ai trouvé ton billet très intéressant. J'avais déjà demandé l'avis de ma soeur, qui est orthophoniste, à ce sujet. (Ni elle ni moi n'avons des enfants.) En gros, pour un enfant sans trouble/délai de langage, c'est loin d'être essentiel mais c'est un outil comme un autre pour faciliter la vie et diminuer la frustration au quotidien. On sait ce que l'enfant veut même s'il n'est pas encore capable de parler.

Comme je l'ai dit, je n'ai pas d'enfant, alors je n'ai aucune idée du côté pratico-pratique... comme pour le signe "encore", ça prend 2 mains, ça peut être reproduit de façon assez approximative par un bébé et ressembler surtout à "bravo" pour un non-initié... ;)

Bref ça me semble un outil intéressant pour quand je vais avoir des enfants mais certainement pas quelque chose (d'autre!) à se sentir coupable d'utiliser ou pas!!

Isabelle a dit...

Nous utilisons des signes (un peu moins souvent que l'hiver dernier...) pour aider Sophie quand elle ne comprend pas les prépositions pour désigner un endroit : sur, sous, dans, à côté...

Ça aide beaucoup à corriger les faux plis.

Lucie a dit...

Maman Papoute: C'est aussi la première chose qui m'est venue à l'esprit quand j'en ai entendu parler, et ça me chicotait encore malgré toutes les affirmations contraires que je lisais sur le web--la scientifique en moi n'était pas convaincue! C'est pour ça que j'ai demandé l'avis d'une orthophoniste. Mon amie n'avait aucune inquiétude à ce sujet; comme j'ai écrit, elle disait que tant qu'on dit le mot en même temps qu'on fait le signe (ce qui est recommandé dans les ressources sur le langage des signes pour bébés), ça ne peut pas nuire au langage parlé.

Sophie: en effet, il y a déjà trop de choses pour lesquelles on se sent coupable (avec ou sans raison), pas besoin d'en rajouter! ;-)

Isabelle: quand j'ai pris des cours d'allemand, nous utilisions aussi beaucoup de gestes pour ces mots!

Claudine a dit...

Nous avons montré quelques signes à notre fils qui a maintenant 15 mois... Encore et manger sont sans aucun doute ses signes préférés... Nous lui disons les mots en même temps et je ne crois pas que le développement de son langage en soit affecté... Il "parle" tout le temps...!
Les signes pour Encore et Manger lui permettent sûrement de réduire sa frustration quand il a faim... et nos oreilles sont épargnées.
Il est tout content quand il réussit un nouveau signe et que l'on répond correctement à sa demande.