lundi 25 février 2008

Réflexions

Ces jours-ci, deux blogueuses que je lis régulièrement ont changé leur blogue pour plus de confidentialité. Ça me donne un prétexte pour écrire des choses auxquelles je pense depuis un certain temps...

Vous avez peut-être remarqué que les billets "sérieux" (mon expérience avec divers produits de bébé...) sont ce que j'écris le plus et que je dis presque seulement des généralités sur les personnes qui m'entourent: jamais de photos de nous, peu d'anecdotes et celles que je raconte sont généralement très peu révélatrices... C'est par respect pour l'intimité de ces personnes. Même mon fils: je ne souhaite pas qu'il étale ma vie au grand jour sur son blogue quand il sera ado, alors je donne l'exemple en ne parlant pas trop de lui...

Ceci donne une image très faussée de ma vie. En effet, j'exclus en partant tout sujet qui médit sur quelqu'un de mon entourage, parce que je préfère alors laver mon linge sale en famille. Si je n'hésite pas à vanter mon beau-père en or, je ne mentionne aucunement les relations problématiques avec d'autres membres de la famille... J'espère que personne ne pense que c'est parce que tout va toujours pour le mieux chez nous. Il y a parfois (malheureusement) de la discorde, même si je n'en parle pas...

Je tenais à en parler aujourd'hui, parce que ça m'encourage quand je vois sur les blogues des autres qu'il n'y a pas que chez moi où ça va mal des fois. Je tiens aussi à dire à toutes celles qui me laissent régulièrement des commentaires qu'il me fera plaisir de discuter des parties plus rock'n'roll de ma vie de maman (et ça ferait d'ailleurs du bien!) si un jour on se rencontre en personne! C'est plutôt à cause des lecteurs silencieux que je n'en dis pas plus. Je ne sais pas qui me lit... Dans quelques mois je vais me chercher un emploi et ce blogue réflète une chose que je veux que les employeurs sachent de moi: de façon générale, je suis capable d'être discrète, et de façon particulière, ce que je pourrais écrire sur le web sur mon employeur ou mes collègues restera toujours de l'ordre de "on a fait venir un traiteur au bureau pour un événement; on a mangé tel plat et c'était délicieux" (sur mon culinoblogue) ou, ici, "ma collègue a essayé tel truc avec ses enfants et elle dit que ça a bien fonctionné". Je n'écrirais jamais de détails pouvant identifier mon employeur, des collègues ou des clients, ou des détails sur nos projets de travail... et jamais je ne médirais! Comme je l'ai dit plus haut, je préfère régler mes problèmes directement avec les personnes concernées.

Je termine en vous remerciant de me lire et de me laisser des commentaires. Bloguer, c'est tellement enrichissant... grâce à ces interactions! Merci! :-)

5 commentaires:

Isabelle a dit...

C'est à chaque fois que j'écris quelque chose sur internet que je réfléchis à ce que ça pourrait avoir comme conséquence. Dans mon blogue, je me censure beaucoup, c'est vrai que des gens que je ne connais pas peuvent lire ce que j'écris, mais aussi mes élèves, leurs parents, mes collègues, mes voisins...

Une anecdote: on a fait l'objet d'un reportage dans La Presse en octobre 2006, où on mentionnait nos noms. Eh bien, vers 11h, une dame appelait à la maison pour nous demander quelle était la ferme (dont on parlait dans l'article) où on allait !!!!

Véro a dit...

Tu m'as beaucoup fait réfléchir. Le résultat se trouve sur mon blogue... j'en avais long à dire, et je n'aurais pas voulu encombrer tes commentaires ;o)

Anne-Lise Nadeau a dit...

Je comprends totalement ta position. Comme toi, je ne me servirais jamais de mon blogue pour parler contre quelqu'un.

Le blogue est un lieu d'échange, de réflexion, de partage d'expériences de toutes sortes.

Il faut toujours faire attention à comment on présente les choses ou les anecdotes personnelles. Chaque personne sait où sa limite se trouve et c'est très bien.

Chose certaine, même si je ne te connais pas dans la vraie vie, j'aime beaucoup ta plume! C'est pourquoi j'aime bien revenir te lire!

Longue vie à ton blogue et bonne chance dans la chasse à l'emploi!

Marie-Chaton a dit...

Oui, c est sur que la censure et la discrétion sont importantes... de mon côté par contre, j'aime tellement mettre des photos, en fait j'adore prendre des photos et j'aime bien les blogues colorés avec des photos qui me donnent souvent des idées d'activités et un repère sur certaines choses. Aussi je m'attache bcp à ces amis virtuels.

Par contre, bien que j'en dise bcp sur mon blogue, il y a des tones de choses que j'efface avant de les publier, qui resteront dans mes brouillons ou que je ne dirai jamais...

Anyway, j'aime mieux faire de mon blogue un carnet de beaux souvenirs, bien que certains billets soient parfois plus tristes.

Silvana a dit...

C'est vrai que la censure à sa place dans mon blogue aussi... je censure mes problêmes, la vie privée des gens autour de moi ainsi les noms des personnes dans mon entourage. Et si je parle des gens dans mon entourage, j'utilise seulement leur première lettre et je mentionne toujours leur bons coups! De cette façon, ceux qui les connaissent, connaissent seulement du positif de la personne mentionnée.

Tout comme Marie-Chaton, j'aime bien prendre des photos de mon tit-homme adoré, et les partager... Dans ma tête, je les partage avec mes amies blogeuses (avec qui j'ai aussi un certain attachement, certaine depuis longue date!), avec ma famille lointaine et rapprochée, ainsi qu'avec mes amies de tous les jours.

Je réalise qu'il y a plein de gens que je ne connais pas qui peuvent venir lire mon blogue, et voir mes photos. Mais honnêtement, ça ne me dérange pas puisque ce que je mets sur mon blogue, est "safe" pour moi!

Ceci étant dit, chacune à sa limite, et c'est bien comme ça! C'est ce qui fait que la blogshphère est si riche! :)